Perfect kitchen for british chef

Perfect kitchen for british chef

La cuisine a plus que jamais le vent en poupe. Branche porteuse du secteur de l’aménagement intérieur, son succès s’explique notamment par les nombreuses émissions culinaires qui peuplent le petit écran. Et pas seulement en France! Visite chez le chef britannique Rich Harris.

Si le paysage télévisuel français ne manque pas de programmes culinaires en tout genre – ni de chefs starisés allant avec, à l’image de Cyril Lignac ou de Philipe Etchebest –, nos voisins d’outre-Manche ne sont pas en reste, loin de là. Démentant (et nous les rendant bien!) nos préjugés et nos considérations hautaines sur ses traditions culinaires, la perfide Albion compte nombre d’émissions de ce style, et même des chaînes dédiées. La BBC, par exemple, dispose de la sienne, Web BBC Food, sur laquelle officie notamment le chef Rich Harris. Célébrité de la scène gastronomique britannique, il propose recettes et démonstrations sous l’égide des supermarchés Waitrose, et connaît également des succès en librairie. Récemment, Rich Harris a décidé de rénover totalement la cuisine de son domicile personnel. Exposition médiatique assurée ! Pour l’anecdote, en France, les vidéos filmées chez Cyril Lignac lors du premier confinement ont entraîné une explosion de la demande chez le fournisseur de son plan de travail, Cosentino (voir le dossier « Cuisine » dans L’Agenceur n°56).

« Un espace pouvant servir à la fois pour les démonstrations télévisuelles et pour l’usage familial. »

L’îlot central, primordial

La réalisation chez Rich Harris est signée Hinged UK, concepteur renommé de cuisines de luxe, qui avait reçu des instructions extrêmement précises du chef. Celui-ci désirait en effet un espace pouvant être utilisé à la fois lors de ses démonstrations télévisuelles et pour son usage familial. Sans oublier, évidemment, les aspects design et pratiques. En termes d’esthétique, il s’agissait de trouver un « équilibre entre personnalisation et neutralité ». En résumé, que la pièce soit dotée d’un minimum de caractère pour correspondre au personnage de Rich Harris, sans pour autant être trop chargée, afin de constituer un cadre approprié aux tournages. C’est cette même problématique des prises de vues qui a dicté l’organisation du lieu dans leur ensemble, et notamment la création de l’îlot central. Il fallait que l’intégralité d’une équipe de télévision puisse filmer dans de bonnes conditions (accès, luminosité, recul…), et que le chef travaille sereinement, sans gêne. Dans cette optique, l’îlot central joue le rôle de point focal visuel pour les plans larges, et constitue surtout un élément autour duquel équipe et cuisinier peuvent facilement se réunir.

Pierre frittée retravaillée
Évidemment, la résistance – à la chaleur surtout! – ainsi que la robustesse des matériaux étaient des données primordiales lors du choix des revêtements, en particulier pour le plan de travail, soumis à rude épreuve au quotidien. C’est finalement une solution du fabricant espagnol Neolith, spécialiste de la pierre frittée, qui a été retenue : la référence Estatuario Silk, en 12 mm d’épaisseur et finition mate. Pour rappel, la pierre frittée est un matériau 100 % naturel à base de minéraux de granit, de minéraux de verre et de silice et d’oxydes naturels pour les propriétés chromatiques, pouvant supporter des températures extrêmes. Le concepteur Hinged fait régulièrement appel aux solutions de Neolith. C’est donc tout naturellement qu’il a préconisé cette matière pour la réalisation de la cuisine de Rich Harris, dans un coloris particulièrement à la mode sur le marché britannique. Une fois livrées, les dalles ont été retravaillées par la société Duke Stone of Cornwall, qui a soigné tous les détails et créé un effet « chute d’eau » avec des joints invisibles entre la partie haute et les extrémités de l’îlot.

Un autre travail de découpe et de précision s’est avéré nécessaire pour pouvoir intégrer la cuisinière à gaz ainsi que l’évier encastré et ses rainures de drainage. L’objectif de départ étant de trancher avec l’aspect du plan de travail, les murs blancs et le parquet en bois à chevrons, le concepteur britannique a privilégié un coloris bleu-vert pour les autres aménagements, notamment les façades des placards et des tiroirs. L’ensemble bénéficie d’une exceptionnelle luminosité, procurée par les baies vitrées, les fenêtres de toit ainsi que par les divers puits de lumière présents dans l’habitation. De quoi nourrir un peu plus encore l’appétit des téléspectateurs et des internautes pour les émissions culinaires ?

« L’espace devait permettre à la fois à l’intégralité d’une équipe de tournage de filmer dans de bonnes conditions et au chef d’œuvrer sereinement et sans gêne. »